AGROFORESTERIE ?

Définition

L’agroforesterie désigne les pratiques, nouvelles ou historiques, associant arbres, cultures et-ou animaux sur une même parcelle agricole, en bordure ou en plein champ. Ces pratiques comprennent les systèmes agro-sylvicoles mais aussi sylvo-pastoraux…

Des systèmes de production variés pour des projets adaptés à chaque situation

Pré-vergers

Parcours Volailles

Haies champêtres

Alignements d'arbres

Verger-maraîchers

et bien d'autres...

Une pratique agroécologique accessible à tous

L’agroforesterie est une pratique parcellaire qui correspond à des logiques d’exploitation agricole favorisant la diversification des activités et une meilleure valorisation des ressources du milieu. 

Quelle que soit votre mode de production, l’agroforesterie peut apporter une réponse à tous ceux qui souhaitent maximiser les processus agro-écologiques au sein de leurs parcelles : auxiliaires de cultures, biodiversité, fertilité du sol, adaptation au changement climatique, lutte contre l’érosion, production, bien-être animal…

Depuis 2015, toute surface de terre arable, y compris les parcelles agroforestières sont admissibles aux Droits aux Paiements de Bases (DPB) dès lors qu’elles ont une densité de moins de 100 arbres d’essences forestières non fruitières disséminés par hectare. De même, les parcelles agroforestières et les haies sont comptabilisées dans le calcul des Surfaces d’Intérêt Ecologique (SIE).

Lire la vidéo

L'arbre champêtre, couteau suisse de nos campagnes

Améliore la production des parcelles en optimisant les ressources du milieu

Restaure la fertilité du sol

Garantit la qualité et quantité de l’eau

Améliore les niveaux de biodiversité et reconstitue une trame écologique

Stocke du carbone et lutte contre le réchauffement climatique

Crédits : dessins – Association Française d’Agroforesterie / schéma – Arbagris